Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"La vie est un arc-en-ciel" de Cecelia Ahern

DSCF2012.JPG

Présentation de l’éditeur :
Sur les bancs de l'école, Rosie et Alex s'étaient juré de ne jamais se séparer.
Leur existence bascule pourtant le jour où le jeune garçon déménage avec ses parents aux États-Unis.
Cet éloignement forcé sera le premier d'une longue série d'imprévus, comme seule la vie sait en réserver, et les deux " amis " devront apprendre à y faire face.
Au fil de leur correspondance, les non-dits et les rendez-vous manqués se devinent...
Serait-il possible qu'au plus profond d'eux-mêmes, Rosie et Alex pensent toujours à leur vieux serment ? Mais si parler d'amour est une chose, trouver le moment opportun, dans une vie qui les dépasse, en est une autre...
Un roman pertinent et tendre, où les aléas de la vie et les devoirs qu'elle impose sont, comme souvent, autant d'obstacles pour (re)connaître l'amour !

Mon avis :
Ces derniers temps, je fais une overdose de « chick litt ». J’en ai trop lu et surtout, pendant un bon moment, je n’ai lu que ça. Pourtant j’ai ADORE « La vie est un arc-en-ciel ». Ici pas de richissime héritière, pas de Park Avenue, pas de shopping, mais une héroïne en qui chacune de nous pourrait se reconnaître, des petits mots échangés dans le dos de la maîtresse d’école, des mails et une réelle évolution des personnages. 409 pages et des tranches de vie qui défilent à la vitesse de la lumière.

J’ai un faible pour les romans épistolaires, c’est d’ailleurs ce qui m’a convaincue d’ajouter ce titre de Cecelia Ahern à ma ‘Christmas Wishlist’. J’ai particulièrement aimé les petits mots d’enfants bourrés d’innocentes fautes d’orthographe. Comment ne pas sourire en les lisant ?

Miss Ahern m’a séduite : j’ai hâte de me plonger dans « P.S. I love you » !

Lu dans le cadre de mon challenge personnel "Cadeaux de Noël"

challenge cadeaux de noel.jpg

Commentaires

  • J'adoooooooore la photo en début de ton article! Ou du moins j'adore la tasse et le plateau!
    C'est à toi ou bien pas du tout?
    Génial en tout cas!
    Un super cadeau ça! :o)

  • Oui c'est à moi :) Mais la tranche de brioche n'est plus lol!

    C'est le plaid que j'ai reçu à ma belle-mère pour Noël et la tasse et le plateau viennent d'Espagne, d'un magasin très bon marché que j'ai dévalisé lorsque j'étais en Erasmus!

  • J'aime les romans épistolaires aussi... Très joli plaid sinon! Plein de bisous!

  • J'aime beaucoup ta tasse aussi! ^^

    Je ne suis pas certaine que je classerais Cecelia Ahern dans la chick-lit comme on l'entend habituellement. Ça se rapproche, mais elle aborde souvent divers sentiments humains, ces livres ne sont pas tous légers.
    J'ai bien aimé celui-ci et surtout Thanks for the memories et Ps I love you. Je lis présentement A place called here, à date c'est bien!
    J'aime beaucoup cette auteure.

  • Eh bien tu as bien fait de dévaliser cette boutique, j'adooooooooooooooore! :o)
    Si tu y retournes, je te passerai commande!! rire!!!

  • Et bien, j'étais en retard de mes commentaires, sans le savoir car tu sais bien que je te lis à chaque publication :)

    Ce livre est dans ma PAL, tu me donnes encore plus envie de le lire! Peut-être pour les prochains. J'en ai tellement ^^

    Et la photo est topissime :p

  • Ce livre a été un véritable coup de coeur pour moi. Je m'attendais à un de la chick lit', à un livre qui ne fait pas réfléchir, mais après l'avoir lu, je ne le classerai pas dans cette catégorie. J'ai été touchée par cette merveilleuse histoire et c'est un livre que j'ai envie de relire et de conseiller à tout le monde.

    La photo est vraiment jolie! ;-)

  • Je suis en train de le lire, il est très agréable et c'est vrai que Cecilia Ahern n'est pas vraiment de la chick lit!
    En tout cas je crois que je vais l'apprécier!!

  • Oui, c'est la couverture très girly qui m'avait faire dire que c'était de la chick lit... Apparemment, toutes celles qui l'ont lu ont aimé !

Les commentaires sont fermés.