Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Fifa: jour 4

    locandina_il_grande_sogno.jpg

    La fatigue commence à se faire sentir en ce 4e jour de FIFA. Il faut dire que je suis loin de dormir mes heures (retour de soirée vers 3h, lev er vers 8h). J’ai d’ailleurs été obligée de ralentir mon marathon cinématographique, je n’ai été voir qu’un seul film ce mardi, à 15h, et j’ai laissé tomber la « soirée italienne » au profit de mes heures de sommeil.

    Un seul film donc et une déception. J’ai pourtant l’habitude d’être séduite par les films italiens, d’autant plus que celui-ci était en compétition à la 66e Mostra de Venise mais, à part Riccardo Scarmarcio, rien ne m’a plu dans « Il Grande Sogno ». Pour être honnête, je me suis même endormie

    Le synopsis : Nicola, un beau jeune homme de la région des Pouilles (situé au Sud de l'Italie) est policier mais rêve de devenir acteur. Il va devoir infiltrer un monde estudiantin en pleine effervescence. A l'université, il rencontre Laura, une jeune fille de la bourgeoisie catholique italienne, étudiante brillante et passionnée qui rêve d'un monde sans injustices, et Libero, leader du mouvement étudiant qui rêve de révolution. Entre eux trois naissent des sentiments et de fortes passions...(www.fifa-mons.be)

    Ma note : 4/10

    Célébrités croisées: aucune!

  • FIFA: Jour 3

    Lundi, après mes cours, direction Imagix pour mon 5e film.

    Les_amours_secr_tes-2_normal.jpg

    15h: « Les Amours Secrètes » avec Anémone.

    Le synopsis: Un vieil homme relit le journal intime d'une jeune femme écrit sous l'Occupation 60 ans plus tôt... Sarah Rosemblum avait 25 ans. Elle était jeune, belle, amoureuse... Il s'appelait Hans, un officier SS rebuté par l'idéologie nazie, de ceux qui méprisent leur uniforme et utilisent leur fonction pour fournir de faux papiers aux Juifs. Rebaptisée Louise Berger, Sarah vit alors sous la protection d'Huguette, une chanteuse de cabaret généreuse qui cache des Juifs et les aide à passer en Angleterre. Dans sa maison, à l'abri du monde, le couple improbable peut laisser libre cours à son idylle, éveillant sans le savoir la jalousie de Robert, un jeune pensionnaire de 16 ans qui se meurt d'amour pour Louise. Les passions se déchaînent sous l'oeil de sphinx de Margot, la mère d'Huguette, mutique depuis la mort de son fils. Mais la guerre rattrape ceux qui s'aiment... Il faudra bientôt fuir, jusqu'au moment où il n'y aura plus de fuite possible. Qui est ce vieil homme qui s'est plongé dans l'histoire de Sarah...(www.fifa-mons.be)

    Ma note : 7,5/10

    Je ne me suis pas limitée à un seul film en ce troisième jour de festival, pourtant j’aurais dû car le second était TRES décevant. Le casting était pourtant plutôt prometteur : Romain Duris et Charlotte Gainsbourg mais cela n’a pas été suffisant pour sauver ce navet ! Le film aurait très bien pu être réduit à 15minutes puisque rien ne s’y passe ! A EVITER !

    ELLE-aime-Persecution-avec-Romain-Duris_mode_une.jpg

    20h30 : Persécution

    Le synopsis : Un inconnu. Daniel, 35 ans, est poursuivi par un inconnu qui s'introduit chez lui régulièrement et l'espionne systématiquement. Comment ce garçon est-il entré dans la vie de Daniel ? Daniel lui-même ne s'en souvient pas. Un jour cet inconnu se poste devant lui, le regarde et lui dit : "Tu es l'homme de ma vie". Daniel le chasse. Une femme. Daniel vit seul, mais il va deux ou trois fois par semaine chez Sonia, cette femme qu'il persécute et idéalise en même temps. Il ne lui passe rien et vit dans une dépendance affective totale à son égard. Cette femme lui donne tout ce qu'elle peut mais elle travaille beaucoup, et a peu de temps pour elle. Elle veut aimer Daniel et vivre une vie autonome, un amour apaisé, mais il s'acharne à lui réclamer plus...( www.fifa-mons.be)

    Ma note : 2/10

    23847_1335702305279_1012737544_999363_5407751_n.jpg

    Heureusement, cette projection  soporifique était suivie par la très attendue « Soirée belge ». Au menu : le fameux cornet de frites servi par Bily en personne. Certains chanceux ont même eu la chance de recevoir un paquet de frites des mains de notre compatriote, Yolande Moreau. Cette soirée a été animée par « le bal des acteurs », qui ont mis le feu pendant des heures. C’est décidé, ils chanteront à notre mariage et Bily viendra aussi faire des verrines de frites !                                                                    

    Célébrités croisées : Yolande Moreau, Emilie Duquenne, Bily.

  • FIFA: jour 2

    En ce dimanche 21 février, je me suis mêlée aux enfants pour assister à la séance jeune public du FIFA. Afin de me mettre au maximum dans la peau de mon personnage de rase-moquette (et je vous interdis de dire ni même de penser que j’en suis toujours une !), je me suis offert un paquet de bonbons et j’ai pris place dans la salle. Ma première séance en solo de l’année ! En fait, pour tout vous dire, ça ne me gêne vraiment pas d’aller voir un film toute seule, j’ai passé un très bon moment.

    fantastic-mister-fox-1.jpg

    14h : The Fantastic Mister Fox

    Chaque année, le festival me permet de faire d’excellentes découvertes, cette adaptation du roman pour enfants de Roald Dahl en fait partie. Les marionnettes sont superbes, l’humour (de Wes Anderson) est au rendez-vous et le scénario est très bon !

    Synopsis : Mr Renard avait juré qu’il mettrait un terme à ses vols de volaille mais lorsqu’il découvre que trois fermiers ont leur exploitation non loin de sa toute nouvelle demeure, il ne peut résister…

    Ma note : 8/10

    seraphine.jpg

    18h : « Séraphine »

    C’est Yolande Moreau en personne qui est venue nous présenter ce chef d’œuvre et je dois dire que ça m’a pas mal émue. Quant au film, que dire si ce n’est qu’il m’a complètement séduite, la performance de cette chère Yolande n’y est pas pour rien. Quel talent, mes amis ! Et que d’émotions ! Mon coup de cœur du FIFA jusqu’ici !

    Le synopsis d’Allociné : En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d'art d'avant-garde et la femme de ménage visionnaire.

    Ma note : 9,5/10

    Nothing_but_the_truth_normal.jpg

    21h : « Nothing but the truth »

    Le synopsis du FIFA: Brimades. Humiliations. Tragédies. Tel se présentait le lot de Sipho malgré 43 ans de bons et loyaux services comme bibliothécaire sous l'Apartheid. Avec la nouvelle Afrique du Sud il espère être promu bibliothécaire en chef. Dans le même temps, la commission Vérité et Réconciliation n'arrive toujours pas à révéler à sa fille Thando, le responsable du meurtre de son frère. Sa nièce Mandisa, elle, arrive de Londres avec les ...cendres de son père. N'est-ce pas une transgression des traditions ?

    Vous le savez sans doute, qui dit festival dit remise des prix. Cette année, 12 films se retrouvent dans la compétition internationale dont ce film sud-africain. Malheureusement, j’ai bien peur qu’il ne manque un petit quelque chose à ce film pour en faire un prétendant au titre. Le sujet est intéressant mais il aurait pu être mieux traité d’après moi. A noter quand même la performance de John Kani, acteur et réalisateur.

    Ma note: 5,5/10

    Cette projection était suivie d’une sympathique soirée africaine au cours de laquelle nous avons eu droit à des mets typiques (délicieux) ainsi qu’à un chouette concert. Une toute bonne soirée en somme !

    Célébrités aperçues ce dimanche : J’ai eu la grande joie de croiser la génialissime Yolande Moreau et j’ai failli passer à côté d’Anémone sans la reconnaître, faut dire qu’avec son chihuahua et ses cheveux gris, il ne lui restait plus rien de la fameuse Thérèse (A ce propos, « Thérèse n’est pas moche, elle n’a pas un physique facile ! »).