Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Une bonne chose de faite !

    Présentation1.jpg

    Et voilà, j'ai enfin remis mon mémoire : un sacré paquet de feuilles (700 pages en 2 tomes !). Je ne suis malheureusement pas encore tout à fait libérée puisque je dois le défendre lundi matin à 10h. Mais après ça, je pourrai pousser un énorme ouf de soulagement.

    Je suis très contente du résultat final du film doublé et sous-titré et je remercie mes acteurs d'un jour (ou de plusieurs pour les grands rôles) pour leur motivation et leur disponibilité ! Je n'ai malheureusement pas pu tous les immortaliser à l'oeuvre...Une chose est sûre, sans eux, j'aurais été perdue alors merci Milie, Céline, Bab, Benjamin, Mam', Mehdi, Raph', Nadia, Farid, Laura, Lili et bien sûr mon Krissou à qui je dois énormément !

    Je n'ai pas eu le temps de faire beaucoup de choses depuis ma délivrance puisque j'ai travaillé lundi, mardi, mercredi et jeudi au JT. Et demain, rebelotte pour mon dernier jour (avant le 10 octobre puisque je sous-titre la soirée Cap 48).

    Hier soir, nous sommes allés à la nocturne de notre bouquinerie ! Après 22h, il y avait moins 50% sur tout le magasin, vous imaginez ? C'est déjà pas cher mais alors avec les -50%, ça valait vraiment le coup d'y rester 4heures ! Voici mes prises pour une petite vingtaine d'euros.

    DSCF2774.JPG

    Et ce matin, je file au don du sang avant de prendre la route pour Anvers où nous rendons visite aux grands-parents de Kris.

    Je vous promets de revenir très vite, j'ai tant de choses à vous raconter.
    En attendant, portez-vous bien!

  • "Le Souffle des Marquises" (tome 1) de Muriel Bloch

    le souffle des marquises.jpg

    Présentation de l’éditeur :
    Lille, 1862 : Éléonore a dix ans et une oreille exceptionnelle. Son père devient fou de rage lorsqu’il découvre qu’elle joue de la musique en cachette : ce n’est pas convenable ! Pour lui faire passer l’envie de devenir musicienne, il l’envoie à Paris chez son oncle et sa tante, qui tiennent une blanchisserie. Mais l’enfant trouve vite le moyen de se faire embaucher dans l’atelier de fabrication d’instruments de Monsieur Adolphe Sax, le génial inventeur du saxophone. Commence alors une vie peuplée d’amitiés et d’amours impossibles, entre Montmartre et Pigalle, où se croisent peintres, artistes et tout le petit peuple de Paris, aux temps de la Commune et des premières Expositions universelles. Devenue une musicienne hors pair, Éléonore rencontre un trompettiste américain qui va bouleverser sa vie. Le souffle de cet amour la conduira au-delà de l’Atlantique, jusqu’à La Nouvelle-Orléans… Le premier tome d’une saga historique, qui, à travers des figures incontournables de la musique, comme les frères Sax, raconte le destin hors du commun d’une jeune fille passionnée et éprise de liberté.

    Mon avis :
    « Le Souffle des Marquises », c’est avant tout un souffle de douceur et d’émotion qui s’est abattu sur moi durant la lecture de ces 250 pages. Je le clame haut et fort, cette saga jeunesse parue aux Editions Naïve est un véritable coup de cœur.

    J’ai aimé faire la connaissance de personnalités historiques tels qu’Adolphe Sax ou Berlioz mais aussi vivre des évènements réels du passé comme la fameuse Exposition Universelle ou, moins joyeux, le siège de la  capitale française par les Prussiens, dont je vous l’avoue, je n’avais jamais entendu parler.   Et outre les faits historiques, j’ai aimé découvrir comment le petit peuple a vécu ces divers évènements.  Si les manuels d’histoire étaient écrits de la sorte,  ce cours serait bien plus agréable.

    Le personnage d’Eléonore est entièrement entouré de la problématique de la condition de la femme puisqu’elle se découvre une passion pour la musique qu’elle ne peut assouvir sous prétexte qu’elle est une jeune fille. Mais cette discrimination ne s’arrête pas là puisqu’elle ne peut non plus exercer le métier qu’elle désire. Petit à petit, en tournant les pages du bouquin, on s’aperçoit de certaines évolutions dans ce domaine même si on est encore bien loin de l’égalité des sexes.

    Outre les faits historiques et la problématique de l’égalité des sexes, on suit les aventures de cette jeune lilloise que ses parents ont envoyée dans la capitale. On la « voit » ainsi grandir, faire des rencontres, et petit à petit passer le cap de l’âge adulte.

    Bref, que du positif pour ce roman que l’on peut lire à partir de 10 ans mais qui, j’en suis certaine, comblera même les plus adultes d’entre nous. Quant à moi, je guette ma boîte aux lettres avec impatience pour le second tome !

    Mille mercis à Livraddict et aux Editions Naïve pour cette excellente découverte !

    livraddict_logo_small.jpg