Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Skipping Christmas" de John Grisham

n48480.jpg

Présentation de l’éditeur :

Luther unfolded a spreadsheet and began pointing.
"Here, my dear, is what we spent last Christmas. Six thousand, one hundred dollars. And precious little to show for it. The vast majority of it down the drain. Wasted. And that, of course, does not include my time, your time, the traffic, stress, worry, bickering, ill-will, sleep-loss - all the wonderful things that we pour into the holiday season."


"Where is this going?"


Luther dropped the spreadsheets and, quick as a magician, presented the Island Princess brochure to his wife. "Where is this going, you ask, my dear? It's going to the Caribbean. Ten nights, ten nights of total luxury on the Island Princess, the fanciest cruise ship in the world..."

In their dreams.

 

Mon avis :

Afin de me plonger au mieux dans l’ambiance des fêtes de fin d’année, j’ai pour habitude, dès début décembre, de faire quelques lectures de circonstances. Ainsi, l’an dernier, j’ai découvert Romain Sardou avec « L’Arche de Noël et autres contes »  ainsi que « A Christmas Guest » d’Anne Perry.

 

Cette année, j’ouvert et dévoré « Skipping Christmas » de John Grisham. Même si je connaissais déjà l’histoire pour avoir vu à plusieurs reprises l’adaptation cinématographique avec Tim Allen et Jamie Lee Curtis, « Un Noël de folie », j’ai passé un agréable moment. 

kranks_01.jpg

 

J’ai particulièrement aimé me plonger dans l’ambiance des préparatifs « made in USA ». Il faut le dire, Noël pour les Ricains, c’est sacré mais c’est aussi affreusement cher !  Voilà pourquoi Luther Krank, notre protagoniste principal, décide ainsi de sauter Noël cette année.  Comme je vous le disais, les Américains sont très attachés aux traditions qui entourent les fêtes de fin d’année, alors vous vous doutez bien que l’entourage des Krank ne voit pas cette idée d’un très bon œil…

 

John Grisham attire ici l’attention du lecteur sur la véritable signification des fêtes de Noël qui n’est pas forcément de dépenser une fortune en décorations et cadeaux, mais plutôt de faire plaisir et de passer du temps avec ceux qu’on aime.

 

Une lecture de saison mêlant humour et émotion que je recommande aux lecteurs qui n’auraient pas (encore) sombré dans le « Christmas mood ».

 

Lu dans le cadre du challenge "Lire en VO"

57208412_3.jpg

Commentaires

  • J'aime beaucoup cet auteur en tout cas :o)
    Je ne connais pas ce livre précisément.

  • Il doit être bien sympathique. Je ne me souviens pas du film, mais je l'ai sans doute vu quand j'étais plus jeune! J'aime bien le message qu'il veut faire passer en tout cas...

Les commentaires sont fermés.