Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Une ligne à barrer sur ma liste de résolutions!

    Picture_2.png

    So many things, so little time... Une semaine s'est écoulée depuis mon retour de vacances et je n'ai pas encore eu le temps de passer par ici pour la simple et bonne raison que j'accumule les heures au JT en ce moment (et en radio). Mais il fallait absolument que je vous fasse part de cette grande nouvelle qui va révolutionner ma vie...

    Après une première tentative échouée le 4 mars dernier, j'ai tenté le tout pour le tout en repassant mon permis deux jours avant notre départ à Djerba, et j'ai le plaisir de vous annoncer que je suis désormée détentrice de la précieuse carte rose !

    A MOI LA LIBERTE !!!

     

  • Evasion bien méritée

    C'est avec un énorme sourire que je vous annonce mon départ en vacances dans une semaine. Et oui, ce n'était pas prévu mais on s'offre une semaine d'évasion en amoureux.

    39224_DJE_0103_-_Iberostar_Mehari.jpg

    Nous avons opté pour Djerba pour des raisons météorologiques (Soleeeeeil !!!) et budgétaires. Notre choix s'est porté sur l'Iberostar Mehari, un 4 étoiles doté d'une piscine extérieure ET d'une piscine couverte ainsi que de multiples activités et une formule all inclusive alléchante pour (presque) trois fois rien. On aurait vraiment eu tort de s'en priver !

     

  • The Mask

    3941241hpcnm.jpg

    Me revoilà pour vous parler d’un film culte de mon enfance : la comédie fantastique « The Mask » qui est disponible en DVD chez Metropolitan depuis le 1er mars. Cela devait bien faire 10 ans que je ne l’avais plus vu, aussi ais-je sauté sur l’occasion lorsque j’ai découvert qu’il faisait partie des titres de la dernière édition de « DVD Trafic » sur Cinetrafic. Quel bonheur de retrouver le terrible Stanley Ipkiss !

    L’intrigue (faut-il vraiment la rappeler ?) est assez simpliste : Stanley Ipkiss, timide banquier fan de Tex Avery est incapable de faire de mal à une mouche. Au contraire, il a légèrement tendance à se laisser marcher sur les pieds. Bien évidemment, cela réduit fortement ses chances de séduire toute créature du sexe opposé jusqu'à ce qu'un soir, il fasse une étrange découverte. Il trouve un masque qu’il décide d’emporter chez lui. Une fois dans son appartement, piqué par la curiosité, il rapproche le masque de son visage. S’ensuit alors une drôle de transformation…

    The_Mask4.jpg

    Stanley se transforme en un drôle de bonhomme à la tête verte sorti tout droit d’un de ses cartoons favoris. Outre l’exubérance physique et vestimentaire, l’homme masqué possède tout ce qui fait défaut à Stanley : un humour hors du commun mais aussi un sens du rythme et une classe inégalables. Bien sûr, cela ne laisse pas le sexe opposé indifférent...

    Evidemment, cette curieuse transformation nous offre un lot de scènes assez cocasses dont la fameuse chanson « Sancho de Cuba » que pourrais regarder en boucle sans jamais m’en lasser. D’ailleurs, la voici, pour votre plus grand plaisir :

     


     Ce film, vous l'aurez compris, est une avalanche interminable de gags (dont une bonne partie directement inspirée de Tex Avery) mais on a aussi une enquête bien réèlle et des méchants (comme dans tout bon film made in USA). Bref, il y en a pour tout le monde et cette comédie ravira toute la famille !

     Je remercie Cinetrafic qui m'a permis de RE-découvrir ce film !

      4081394585.jpg