Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Le cueilleur de fraises" de Monika Feth

couv1880491.jpg

Présentation de l’éditeur : Lorsque sa meilleure amie, Caro, est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger, attirant ainsi sur elle l’attention du meurtrier. Chaque jour, Jette essaie de se reconstruire et d’oublier. Elle fait bientôt la connaissance d’un garçon qui semble pouvoir lui redonner le goût de vivre et tombe éperdument amoureuse. Une rencontre qui pourrait l’aider à surmonter la mort de son amie. Peut-être...

Mon avis : Vous l’aurez sans doute remarqué, j’ai un faible pour la littérature jeunesse et ce roman me faisait de l’œil depuis un bout de temps déjà. Ma sœur l’avait bien compris puisqu’elle me l’a offert pour mes 25 ans.

Je me suis aussitôt lancée dans sa lecture. Lecture au cours de laquelle je pensais avoir à faire à 384 pages de suspens mais, malheureusement, ce ne fut pas tout à fait le cas. L’intrigue est intéressante et certains passages peuvent (éventuellement) vous donner (un peu) froid dans le dos mais, globalement, ça reste gentillet. Normal, me direz-vous, c’est de la littérature jeunesse ; et je suis tout à fait d’accord avec vous mais j’attendais tout de même des retournements de situation, des surprises et du suspens, et rien de tout cela n’est venu.

Le tort de ce roman, si vous voulez mon avis, c’est que, depuis le début, on connait l’assassin et, par conséquent, aucune révélation ne se fait au cours de notre lecture. Par contre, certains passages restent inexpliqués. Je pense notamment à la fin où tout va très vite et où on ne sait pas comment certaines choses se sont produites (je ne m’exprime peut-être pas très clairement mais je ne veux pas gâcher le plaisir d’éventuels futurs lecteurs). Tout ça pour dire que la fin m’a parue bâclée. Les personnages, eux, sont plutôt bien dépeints, excepté l’assassin dont la psyché aurait mérité que l’auteure s’y attarde davantage. Cela aurait permis, par exemple, de mieux saisir les raisons de ses actes.

Bref, un roman jeunesse facile et rapide à lire mais un peu trop fade à mon goût.

 

Commentaires

  • Arf, dommage, c'est pas très gai les déceptions :(
    A la base, je savais que c'était un roman qui se concentrait sur le caractère malsain de certaines relations entre les personnages mais je n'en sais pas plus... C'est d'ailleurs pour ça qu'il me tente. Je le lirais très certainement, mais je n'en fais pas une priorité!

  • Coucou,
    Comme je vois que tu as lu Le cueilleur de fraises, et que tu en as rédigé la chronique, je voulais te proposer de la répertorier sur mon blog, afin que tout le monde puisse y accéder. Le lien est ici :
    http://leschroniquesdeffy.blogspot.fr/2013/08/chronique-le-cueilleur-de-fraises-de.html
    Il te suffit de rentrer le lien vers ta chronique après avoir cliqué sur add your link.
    Tu peux ensuite rentrer le lien vers ta chronique, et le nom de ton blog.

    J’ai eu cette idée récemment, c’était un de mes projets, et je me suis dit que ça pouvait être super de réunir toutes les chroniques pour que les autres y accèdent =D

    J’espère que tu passeras !
    Bisous, Effy ♥

Les commentaires sont fermés.