Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Love Letters to the Dead" d'Ava Dellaira

love letters to the dead.jpg

Présentation de l’éditeur :

" Love Letters to the Dead est plus qu'un roman stupéfiant, c'est la naissance d'un grand auteur qui n'a pas peur de prendre des risques. "

 Stephen Chbosky, auteur du Monde de Charlie

Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger... À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d'écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est vraiment passé la nuit où May est décédée.

" Fascinant, captivant et totalement inattendu, je n'ai pas pu lâcher ce livre. " Siobhan Vivian, auteure du best-seller La Liste

" Love Letters to the Dead est une lettre d'amour à la vie. "
Jay Asher, auteure de Treize Raisons

" Chère Ava, j'ai adoré ton livre. Je le recommande à tous. "
Emma Watson

Mon avis :

Je ne vous ai jamais caché mon faible pour les romans épistolaires. Et « Love Letters to the Dead », avec sa jolie couverture, me faisait de l’œil depuis sa sortie. Mon amie Emilie, qui connait mes goûts à la perfection, m’en a fait cadeau pour mon anniversaire.

 L’originalité de ce roman réside avant tout dans les destinataires des fameuses lettres : il s’agit de personnalités décédées à qui Lauren va se confier. Petit à petit, l’adolescente va ouvrir son cœur et se dévoiler. Le lecteur comprend alors qu’elle cache un lourd secret. Secret qui entoure notamment les circonstances de la mort de May, sa sœur ainée qu’elle admirait beaucoup.

Le poids de ce secret l’empêche de vivre pleinement son adolescence et ces courriers destinés à des célébrités mortes ont un effet thérapeutique et vont l’aider à faire son deuil et à aller de l’avant. Il s’agit donc bien d’un « Bildungsroman » puisqu’on suit, au fil des correspondances à sens unique,l’évolution de Laurel qui se reconstruit après ce drame.

Je m’attendais à un coup de cœur, au vu de certains avis. Mais de mon côté, cela n’a pas été le cas. J’ai toutefois aimé cette lecture abordant des thèmes assez durs et des passages de l’adolescence que l’on ne voudrait pas forcément revivre. J’ai également apprécié les références à ces personnalités disparues telles que Heath Ledger, que j’adorais, ou encore Amy Winhouse. Cette originalité est le point fort de ce roman d’apprentissage destiné à un public adolescent.

 

Commentaires

  • Ouuuuuuh !! Ça me tente ça, il a l'air plutôt sympa je trouve, en tous cas le résumé donne envie et ton avis aussi, même si ce n'était pas un coup de coeur :) Je me le note !

  • Je ne sais pas si j'ai envie de le lire ...
    Il y a tellement d'avis qui divergent.

Les commentaires sont fermés.