Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • “Summers of the sisterhood : the second summer” d’Ann Brashares

    couv3586162.jpg

    Résumé :

    Dans ce second tome, on retrouve Bridget, Carmen, Lena et Tibby. Une année s’est écoulée depuis que les amies ont découvert le jean et ses mystérieux pouvoirs. En ce deuxième été, le quatuor est à nouveau éclaté. Bridget se rend en Alabama pour  revoir sa grand-mère dont elle n’avait plus de nouvelles depuis des années. Carmen consacre son été au baby-sitting, elle reste donc à Bethesda. Tout comme Lena qui, elle, travaille dans une boutique de vêtements. Tibby, quant à elle, a pris la route de la Virginie où elle effectue un stage en cinéma.

    Mon avis :

    Une fois de plus, j’ai passé un bon moment en compagnie de Bridget, Carmen, Lena et Tibby. Le fait que les chapitres soient consacrés en alternance à l’une des 4 filles rend la lecture d’autant plus facile et agréable.

    A nouveau, différents thèmes assez graves sont abordés par l’auteure, tels que le divorce et la monoparentalité, les relations familiales, ou les chagrins d’amour. Mais ils sont traités de manière naturelle, comme des évènements qui surviennent dans la vie de tout un chacun. C’est ce que j’aime particulièrement dans cette série, le fait que tout ne soit pas rose, chacune des héroïnes a ses problèmes personnels, mais elles parviennent tant bien que mal à vivre avec. 

    Loin des strass et des paillettes du rêve américain, cette série est un condensé de bonne humeur, de tendresse et de vie tout simplement. La vie telle que la plupart des adolescentes la connaissent : l’amitié, les premiers émois amoureux, les difficultés relationnelles, etc. Il me tarde déjà de découvrir le troisième opus !

    788131877.jpg

     

  • « Hector and the search for happiness »

    Hector-And-The-Search-For-Happiness-Simon-Pegg-Rosamund-Pike3.jpg

    Il est de ces films qui nous font réfléchir à nos vies et aux choix que l’on opère pour atteindre la félicité. « Hector and the search for happiness » pousse la réflexion encore plus loin puisque ce long-métrage s’intéresse à l’idée même du bonheur.

    C’est l’histoire de Hector, un jeune psychanalyste londonien à la vie bien rangée qui, du jour au lendemain, entre en crise. Il se rend compte qu’il ne sait pas comment rendre ses patients heureux pour la simple et bonne raison qu’il ne sait pas ce qu’est l’idée du bonheur. Commence alors sa quête de la félicité à travers différents pays. Hector fait ses adieux à sa petite amie et prend la route de la Chine, tout d'abord, où il espère bien trouver des réponses.

    7c6284391e2285e4e3feeb2fad2f7af2.jpg

    Un film so british comme on les aime :très frais, drôle et émouvant avec un Simon Pegg bouleversant !

  • "Summer and the City" de Candace Bushnell

    imagesCAKZSGB1.jpg

    Résumé :

    A presque 18 ans,la jeune Carrie Bradshaw débarque à New York pour participer à un séminaire d’écriture. Elle espère concrétiser son rêve et devenir écrivain. Fascinée par la Grosse Pomme, Carrie évolue comme un poisson dans l’eau au milieu des boutiques branchées et des folles soirées new-yorkaises. Elle rencontre des tas de personnes, toutes plus névrosées les unes que les autres. Mais dans la ville de tous les possibles, parviendra-t-elle à aller au bout de ses ambitions ? 

    Mon avis :

    Comme son titre l’indique, l’histoire se passe en été ; ce livre était donc doublement indiqué dans mon cas : une lecture de saison et l’occasion de se plonger dans New York avant même d’y atterrir !

    Fan de la série « Sex and the City », je m’étais jetée sur le premier tome « Le journal de Carrie ». J’avais trouvé l’idée sympa et j’étais curieuse d’en savoir plus sur la mythique Carrie Bradshaw, son histoire et ses origines. Je n’ai pas été déçue, si ce n’est lorsque j’ai appris que Carrie n’était pas une vraie New-Yorkaise !

    Je suis donc ravie que ce second opus prenne enfin place à Manhattan ! C’est sympa de voir Carrie faire connaissance avec la ville, de la voir perdue à son arrivée, surtout quand on connait la relation qu’elle entretiendra avec New York par la suite.

    Parmi la foule de personnages qui croiseront son chemin, certains feront sourire les fans de la série. Et le récit de ces rencontres est un régal !

    Par contre, j’ai trouvé notre héroïne agaçante par moment. Un peu trop égocentrique à mon goût. Mais globalement, on se fait vite happer par l’histoire et on passe un bon moment.  

    788131877.jpg