Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "Gone Girl"

    Gone Girl.jpg

    Il y a quelques jours, je suis allée voir le film dont tout le monde parle : le dernier David Fincher, « Gone Girl ». L’intrigue me semblait prenante et j’avais envie d’un bon thriller et de suspense. Je peux vous dire que je n’ai pas été déçue…

    Tout commence le jour du cinquième anniversaire de mariage de Nick et Amy. Nick s’aperçoit que sa femme a disparu. S’ensuit alors l’enquête de la police et l’affolement des médias. Et petit à petit, on commence à douter de ce couple en apparence modèle. Ce n’est pas pour rien que le film est adapté d’un roman dont le titre est « Les apparences »…

    Entre les flashbacks de leur début de relation et la façon dont Nick parle désormais de sa femme, il y a un réel contraste. Sans parler des mensonges. Et donc au fil de ses agissements, on en vient à le soupçonner. Aurait-il pu tuer sa femme ? C’est la piste qui est suivie par la police en tout cas. La première partie du film tient donc plus du polar, on suit les enquêteurs faire leur travail au fil des indices découverts. gone girl1.jpg

    Puis, tout à coup, revirement de situation. La deuxième partie prend une toute autre tournure et on se retrouve alors dans un véritable thriller psychologique où les manipulations vont bon train ! Je ne veux pas trop vous en dire mais quel coup de génie, ce scénario !

    C’est vraiment un excellent film ! Je craignais des longueurs étant donné que le film dépasse les deux heures trente, mais rien n’y fut. J’ai été happée par l’intrigue du début à la fin. Quant à Rosamund Pike, son jeu d’actrice est tout simplement impressionnant !

     

  • Réjouissances automnales

    L’automne n’empêche en rien les petits bonheurs quotidiens. Au contraire, j’ai retrouvé avec plaisir les soirées cocooning !

    10728753_10152878920289047_359647319_n.jpg

    Ces derniers jours, il y a eu un visionnage intensif de films mettant en vedette la Grosse Pomme (« Vous avez un message », « Serendipity », et « Home Alone 2 »), histoire de se plonger dans l’ambiance. Même Wilson nous a fait le plaisir de se joindre à nous.

    10736218_10152878920294047_1862105541_n.jpg

    Il y a eu aussi, les lectures de guides touristiques et la mise en place du programme sur place.

    10699168_10152878920324047_1756048338_n.jpg

    Nous sommes retournés à Pairi Daiza et avons eu la chance d’assister à une célébration balinaise.

    10743648_10152878920299047_1437001794_n.jpg

    J’ai découvert un super resto à salades à l’occasion de l’anniversaire de ma copine Julie.

    10728552_10152878920309047_1375324324_n.jpg

    J’ai assisté à ma première finale d’un tournoi de tennis pour lequel j’avais remporté des places au boulot.

    10728817_10152878920304047_900201295_n.jpg

    Et j’ai été gâtée par le facteur : un partenariat (sitôt reçu sitôt lu) et une carte postale qui me donne un aperçu de ce qui m’attend !

     

  • « Un livre, un arbre et des emmerdes « de Julien Simonet

     couv71541482.jpg

    Présentation de l’éditeur :

    Axel Leyrat, un trentenaire en quête de sens, a démissionné d'une multinationale pour réaliser son rêve : écrire un roman. C'est alors que sa femme Natacha, une executive woman, le quitte et lui annonce qu'elle va s'installer à New-York avec leur fils.
    Sans ressource, Axel n'a qu'une option pour convaincre le juge de lui attribuer la garde de son fils : son roman doit devenir un bestseller en un temps record !
    Prêt à tout pour y parvenir, Axel emménage dans l'immeuble de Juliette Lefort, une éditrice en vogue...

    Mon avis :

    Je me suis plongée dans ce roman et, l’air de rien, sans vraiment m’en rendre compte, je me suis retrouvée au dernier chapitre. Il faut dire que le récit est assez prenant. On se pose tout un tas de questions sur l’avenir des deux personnages principaux. Axel tente de faire publier son premier roman et ainsi avoir la garde partagée de son fils. Juliette, qui vient de se faire plaquer après 10 ans de vie commune, veut un bébé. Vont-ils atteindre leurs buts ? Et à quel prix ?

    L’un des points forts de ce roman est l’alternance de narration entre Axel et Juliette. Cela permet au lecteur de mieux cerner les personnages, leur caractère, leurs attentes, ce qu’ils pensent l’un de l’autre ; et cela rend la lecture d’autant plus agréable.

    J’ai rapidement été emportée par le récit, l’écriture étant simple et bien rythmée. Je dois avouer que j’ai plusieurs fois été surprise par la tournure des évènements et cela n’a fait qu’accroitre mon plaisir de lecture.

    Outre les aventures de Juliette et Axel, j’ai aimé découvrir les dessous du monde de l’édition. C’est un univers qui m’a toujours attirée !

    Le seul point noir, d’après moi, c’est la fin qui est un peu trop précipitée à mon goût. Mais cela ne m’a pas empêchée de passer un bon moment !

    Mille mercis aux éditions Scrineo et à Livraddict pour cette agréable lecture !

    livraddict_logo_small.jpg