Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 2014 : page 365 of 365, time to close the book

     reqhqsjhrthg.jpg

    2014 fut une année d’un excellent cru. Elle a vu plusieurs de mes rêves se réaliser, sans oublier les centaines de bons moments entourée des miens. Nous sommes le 31 décembre, l’heure est donc venue de dresser le bilan de cette année écoulée.

    En 2014, il y a eu :

    -Le concert de Michael Bublé à Bercy et un week-end entre filles dans la capitale française.

    -Notre traditionnel pèlerinage thermal : pour nos 7 ans, nous avions choisi les thermes de Boetfort.

    -Une virée en Poitou Charentes pour rendre visite à Elodie du Rosehill Cottage et son mari ! Un week-end qui fut bien chargé : promenade à La Rochelle, escapade à l’Ile de Ré, bowling, Futuroscope et d’innombrables fous rires !

    -Une bonne demi-douzaine de virées au Parc Pairi Daiza et, chaque fois, un excellent moment au milieu d’animaux des 5 continents.

    -La création de notre club de lecture : « le cercle littéraire des amateurs de cheesecake à la banane ».

    -Mes 28 ans célébrés en 2 fois : barbecue en famille et pizza party avec les amis.

    -Un week-end dans les Ardennes belges et la visite de Dinant avec Marie et Martin.

    -Des matches endiablés lors de la Coupe du Monde.

    -Une journée en musique aux Francofolies de Spa.

    -De bonnes soirées à Tournai-les-Bains.

    -Une Family Day au Parc Harry Malter’s.

    -La visite de William et Kate à Mons.

    -Des retrouvailles avec mes amis de l’Unif.

    -Un week-end ensoleillé à la côte belge.

    -L’exposition « Titanic : the artefact exhibition » à Bruxelles.

    -La soirée RTBF DJ Experience à Tour et Taxis.

    -Une évasion à Pouilly-sur-Loire durant le week-end du 15 août.

    -Du tennis avec la finale de l’Ethias Trophy à Mons.

    -Les 30 ans de Kris et sa Beach Party surprise.

    -Et une fin d’année faste avec le plus beau voyage de notre vie New-York / les Chutes du Niagara / Montréal  et l’achat de notre maison !

    Et puis, 2014, c’est aussi 12 séances de ciné et 25 livres lus !

     

  • Christmas Eve 2014

     10848295_558147174321083_751297033_n.jpg

     Je vous propose aujourd’hui un petit compte-rendu de mon réveillon de Noël. Comme je devais travailler le 25 décembre, cette édition 2014 était un peu plus light que d’habitude mais non moins festive.

    Nous avons fêté ça chez les parents de Kris, en famille. Chacun avait un service à préparer. Cette année, je me suis chargée des bûches. J’en ai préparé une à la mousse au chocolat à partir d’une recette du livre offert par Marie dans le cadre du Swap de l’Avent. Et pour la deuxième, c’est Emilie que je remercie car elle m’avait parlé de la recette de la bûche crunchy au Nutella d’Hervé Cuisine. Toutes deux ont remporté un franc succès !10903193_813315672041220_1941705752_n.jpg

     Avant le dessert, il y a eu un apéro très gourmand. Puis, tradition oblige dans la famille, la soupe avant les cadeaux. Les enfants étaient quasiment hors de contrôle, il faut dire qu’ils avaient moult présents à déballer. Quant aux adultes, on procède par tirage au sort. J’avais tiré au sort ma belle-sœur Dorothée, à qui j’ai offert un kit pour faire des mojitos et autres cocktails glacés. C’est mon autre belle-sœur, Virginie, qui m’a offert mon cadeau : 2 livres de recettes de ma wishlist : « I heart pasta » et « 200 recettes comme à New York ». J’ai également reçu de jolis chaussons so comfy à mon amoureux. Pour lui, j’avais opté pour une « scratch map », de quoi décorer les murs de notre nouvelle maison. Et puis, j’ai également reçu du « Thé de Bruxelles » à ma collègue Chloé. Le nouveau roman de Fannie Flagg, « Miss Alabama et ses petits secrets » à mon amie Marie. Et deux jolis sets de table et un napperon de Noël homemade à la gentille maman de ma BFF. Et enfin, des sous pour les travaux et les meubles de notre GROS CADEAU, notre nouveau nid. ezrqghtr.jpg

    Après les paquets, ce fut le tour du plat principal : des mignonettes de porc sauce champignons avec des pommes de terre en robe des champs et des légumes. Un régal ! On a ensuite attendu minuit pour le dessert afin de fêter dignement les 34 ans de mon beau-frère, né le même jour que l’enfant Jésus. Peu de personnes peuvent se vanter de souffler leurs bougies sur une bûche !

    Et puis, vers 1H30, je me suis couchée, pour me réveiller à 6H30 et prendre la direction de Bruxelles pour aller travailler !

     

  • "Une seconde avant Noël" de Romain Sardou

    9782266168076FS.gif

     

    Présentation de l’éditeur :
    1851. A Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissées des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers. Et pourtant...

     Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. D'extraordinaires aventures l'attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche, au costume rouge éclatant que nous connaissons tous très bien : le Père Noël...

    Mon avis :
    C’est ma troisième lecture de Noël de Romain Sardou et c’est de loin celle que j’ai préférée. Ce conte de Noël empreint de magie reflète particulièrement bien l’esprit de cette fête que petits et grands attendent chaque année avec impatience.

    Et pourtant, tout ne commence pas bien pour Harold Gui, jeune orphelin apprenti ramoneur vivant sous les ponts d’une cité industrielle anglaise. Il doit faire face à des évènements tous plus tristes les uns que les autres. Nul doute que Romain Sardou ait été inspiré par Charles Dickens pour « Une seconde avant Noël » : l’époque, le décor, la misère ; tout y est. On s’attendrait presque à croiser Ebenezer Scrooge.

    Mais heureusement, le sort jusque-là triste d’Harold Gui s’améliore au fil des pages. Et le lecteur prend alors conscience du merveilleux destin auquel le petit orphelin est promis. Certains indices ne trompent pas : cheminées, lutins, jouets, bûches, rennes volants. « Une seconde avant Noël », c’est tout simplement l’histoire de Santa Claus, avant qu’il ne devienne celui que tous les enfants attendent la nuit du 24 décembre… Une lecture idéale, émouvante à souhait, pour se plonger dans l’ambiance des fêtes de fin d’année et retrouver son âme d’enfant !