Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"La lettre à Helga" de Bergsveinn Birgisson

helga.png

Présentation de l'éditeur :

De retour pour un été dans la maison où il passa toute sa vie, Bjarni Gíslason écrit à la seule femme qu’il a aimé, aussi brièvement qu’ardemment : Helga. Déclaration d’amour passionnée, hymne à la terre et au mode de vie rural, cette lettre est pour l’ancien éleveur de brebis l’occasion de s’interroger sur les raisons qui poussent un homme à faire la sourde oreille au doux appel de l’amour.

Bergsveinn Birgisson, né en 1971, est spécialiste de littérature médiévale scandinave. Il porte la mémoire des histoires que lui racontait son grand-père, lui-même fermier et pêcheur dans le nord-ouest de l'Islande. La Lettre à Helga a connu un immense succès dans les pays du Nord.


« Considérations sur le temps, le désir, la fidélité, le destin, l’âme islandaise, le tout dans un style enlevé et rafraîchissant… ce roman est un pur délice. »

L’Express

« Des confessions débordantes de lyrisme et de poésie. »

Lire

Mon avis :

Quand je lis les avis de "L'Express" et de "Lire", je me demande si on a lu le même bouquin car, moi, je n'ai rien vu de poétique ni de rafraîchissant dans "La lettre à Helga". Au contraire, certains passages vulgaires et crus m'ont carrément mise mal à l'aise. 

Cette lettre longue de quelque 144 pages (ça vous est déjà arrivé d'écrire une si longue correspondance à quelqu'un ?) est écrite par Bjarni à celle qu'il considère comme son unique amour, Helga. Pourtant, ce n'est pas avec elle qu'il était marié. En réalité, leur amour n'a jamais pu s'épanouir totalement. Et si cette lettre est pleine de souvenirs, elle est surtout remplie de regrets...

Vous l'aurez compris aisément, je n'ai pas été transportée par l'histoire d'amour entre le narrateur et Helga. Et je dois dire que les détails techniques autour de la bergerie et les nombreuses références culturelles dont le lecteur francophone n'a pas connaissance n'ont rien fait pour améliorer les choses.

 

 

Les commentaires sont fermés.