Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Summers of the Sisterhood : Girls in pants" d'Ann Brashares

summers-of-the-sisterhood-girls-in-pants.jpg

Résumé :

Dans ce troisième tome, Bridget, Carmen, Lena et Tibby passent leur dernier été avant de partir à l'Université, chacune de leur côté. Bridget se rend dans un camp de football où elle sera monitrice, cette fois. Elle retrouve d'ailleurs quelques connaissances de son précédent camp... Carmen, quant à elle, reste à Bethesda où elle essayera de découvrir ce que lui cache sa mère. Lena a décidé de suivre des cours de dessin afin de se préparer pour son entrée à l'école d'arts. Et Tibby continue d'en voir de toutes les couleurs avec ses frère et soeurs. Bien sûr, elles continuent de s'échanger le fameux jean qui vivra, avec elles, de folles aventures...

Mon avis :

C'est le troisième été consécutif que je passe avec Bridget, Carmen, Lena et Tibby ; et je suis loin de me lasser de leur compagnie. Une fois de plus, le récit de leurs aventures est véritable plaisir.

Ce que j'apprécie particulièrement, c'est que ce ne sont jamais des évènements extraordinaires qui se produisent dans leur vie (à part la découverte d'un jean magique, vous allez me dire...) mais il s'agit plutôt du quotidien de la plupart des adolescentes avec les problèmes et les questions qui en découlent : le choix d'une Université, les problèmes de coeur, les relations familiales, les jobs de vacances etc.

L'auteure parvient à captiver ses lecteurs avec des choses de la vie de tous les jours. Et cela grâce à des héroïnes très attachantes mais toutes différentes, de sorte que chacun peut s'identifier à l'une d'elles. Il me tarde de découvrir la suites de leurs aventures...  

Lu en anglais.jpg 

 

Commentaires

  • Cette saga est vraiment super chouette, j'ai tout dévoré d'un coup l'année dernière et je crois que je pourrai tout relire avec le même plaisir :)

Les commentaires sont fermés.