Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Victor London : L'ordre Coruscant" de Patrick McSpare

Une-Victor-London.jpg

Présentation de l'éditeur :

1867, Londres. Orphelin âgé de treize ans, Victor London endure la triste vie des quartiers miséreux et s’évade en rêvant aux aventures d’Oliver Twist, son héros préféré. Quand de redoutables inconnus l’enlèvent, la réalité dépasse soudain la fiction. Dans l’Angleterre Victorienne, sciences et techniques secrètes se confrontent à la sorcellerie. Otage d’une lutte sanglante, Victor va s’efforcer de survivre et croiser une galerie de personnages mystérieux... dont un autre Victor qui répond au nom de Hugo. Le plus dangereux des voyages commence.

Mon avis :

 L'Angleterre victorienne, les références à Dickens, Londres, la sorcellerie ; voilà toutes les raisons qui m'ont poussé à lire ce roman. Malheureusement, entre les nombreux personnages et les multiples rebondissements, je me suis quelque peu perdue dans l'intrigue. C'est un roman où l'action est bien présente, ce qui, en temps normal, m'enthousiasme ; sauf qu'ici on finit par ne plus s'y retrouver.

J'ai, malgré tout, poursuivi ma lecture et je dois dire que la deuxième moitié du roman m'a semblé moins pénible. Mais c'est sûr, je n'ai pas été séduite par cette histoire. Pourtant destinée à un jeune public, j'ai trouvé la trame trop complexe et difficile à suivre. J'ai dû d'ailleurs m'y reprendre à deux fois pour comprendre certains passages... J'ai eu l'impression que l'auteur a voulu captiver ses lecteurs en cumulant les scènes de combat mais cela a eu l'effet inverse, chez moi du moins.

Bref, vous l'aurez compris, 2016 aura commencé avec une déception mais il n'y avait pas que du mauvais dans ce roman. J'ai notamment apprécié que le lecteur ne soit pas omniscient. Au contraire, au fil des pages, on suit Victor dans ses intuitions par rapport à son entourage et ses doutes. Comme lui, on ne sait plus distinguer les "méchants" des "gentils" et, comme lui, on va de surprise en surprise. Le cadre et l'ambiance générale du récit m'ont également plu. Malheureusement, cela n'a pas été suffisant pour que la magie opère...

Je remercie les éditions Scrineo et Livraddict pour ce partenariat !

 livraddict.jpg

xscrineo_jpg_pagespeed_ic_4R_tY3INfQ.jpg

 

 

Commentaires

  • Hum, je ne suis pas sûre que ça me plairait, ton billet ne me donne pas envie en plus ^^ Et puis j'avoue, la couverture me fait un peu peur x)

  • Ah oui, les éléments de départ donnent envie, mais vu la suite, je vais passer mon tour, surtout que je n'aime pas quand il y a trop de scènes d'action.

Les commentaires sont fermés.