Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"La fille de Brooklyn" de Guillaume Musso

13884424_10154576745661844_1035378363_n.jpg

Présentation de l'éditeur :

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? »
Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

Mon avis :

Je ne suis pas une inconditionnelle de Guillaume Musso, je n'avais lu que "Et après". Mais je suis ravie de m'être décidée à lire "La fille de Brooklyn".

J'ai immédiatement été emportée par l'intrigue qui est mise en place dès les premières pages. Ce qui m'a plu, c'est surtout l'enquête haletante menée par Raphaël, le protagoniste principal. Sa fiancée a disparu après lui avoir fait une révélation fracassante et il part à sa recherche. Raphaël se rend aussitôt compte qu'il ne sait pas grande chose de sa dulcinée. Il va alors remonter sur les traces de son passé et emmener les lecteurs de révélation au révélation.

C'est d'ailleurs un point fort de l'auteur : ses lecteurs sont loin de s'ennuyer. Au contraire, les rebondissements s'enchainent et Musso a le don de surprendre en lâchant une bombe durant les dernières pages. J'ai d'ailleurs été étonnée de lire certains avis qui trouvaient le scénario prévisible. Peut-être que le schéma se répète dans plusieurs autres de ces romans ?! En tout cas, de mon côté, il a entièrement rempli sa mission : les pages ont défilé et j'ai été tenue en haleine jusqu'au bout !

 

Commentaires

  • Je l'ai aussi adoré!

  • Je n'ai jamais lu de Musso (ni de Levy) et j'avoue, je ne suis pas du tout tentée ^^

Écrire un commentaire

Optionnel