Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ciném@home - Page 2

  • "Rhum Express"

     

    2D DVD RHUM EXPRESS.jpg

    La fiche technique et artistique :

    Audio : Français 5.1 Dolby Digital – Anglais 5.1 Dolby Digital

    Sous-titres : Français

    BONUS : interviews de Johnny Depp, Amber Heard et Bruce Robinson + documentaire « les origines du Rhum Express » + reportage « une voix faite d’encre et de rage » sur le roman éponyme de Hunter S. Thompson

    Durée : 2H00

    Un film de Bruce Robinson, d’après le livre de Hunter S. Thompson, avec Johnny Depp, Aaron Eckhart, Amber Heard, Michael Rispoli, Richard Jenkins, Giovanni Ribisi.

    « Rhum Express »
     distribué par la
    Metropolitan Filmexport
    En DVD depuis le 24 avril 2012

    rhum-express-image26-petit-format.jpg

     

    Le synopsis du distributeur :

    Lassé de sa vie new-yorkaise, Paul Kemp s’expatrie sur l’île paradisiaque de Porto Rico. Très vite, il adopte le rythme de la vie locale, fait de douceur de vivre et de beaucoup de rhum… Paul est engagé par un modeste journal local, le San Juan Star, dirigé par Lotterman. Il tombe aussi sous le charme de la très belle Chenault, une jeune femme fiancée à Sanderson, un homme d’affaires mouillé dans des contrats immobiliers douteux. Sanderson fait partie du nombre croissant d’entrepreneurs américains bien décidés à transformer la magnifique île en un paradis capitaliste réservé aux riches. Lorsque Kemp est engagé par Sanderson pour écrire un article élogieux sur son dernier plan véreux, il se retrouve face à un vrai choix : soit il met sa plume au service de cet homme d’affaires corrompu, soit il dénonce tout et révèle les trafics sordides. Sur l’île et ailleurs, son choix va faire des vagues…

    rhum_express.jpg

    Mon avis :

    Ambiance latino et rhum à gogo pour cette adaptation du roman de Hunter S. Thompson (auteur de « Las Vegas Parano »), orchestrée par Bruce Robinson et avec un casting plus qu’alléchant. On y retrouve le grand Johnny Depp qui incarne Paul Kemp, journaliste désabusé qui débarque de New York pour travailler dans un petit journal portoricain ; mais aussi Aaron Eckhart dans le rôle de Sanderson, un businessman sans scrupule, prêt à tout pour faire grimper sa fortune. Remarquée également, la prestation de Giovanni Ribisi dans le rôle du très alcoolisé Moburg.

    Plantons un peu le décor : nous sommes à Porto Rico, dans les années ’60, et le rhum coule à flots. Le rhum qui est d’ailleurs le premier protagoniste du film (d’où le titre…) puisque la plupart des personnages en sont imbibés du matin au soir. Il suffit de voir le premier plan de Johnny Depp pour le comprendre…

    rhum-express.jpg

    C’est donc une ambiance particulière qui entoure ce film que j’ai parfois trouvé un peu lent. Il faut dire qu’au vu de la bande d’annonce, on s’attend à ingurgiter rebondissement sur rebondissement, ce ne fut malheureusement pas le cas. Mais « Rhum Express » possède d’autres atouts (outre son casting ) comme une intrigue basée sur le contexte géopolitique de l’époque ( dont je n’avais aucune idée d’ailleurs), quelques passages plutôt cocasses ainsi que de splendides paysages.

    Pour conclure, je dirais que je n’ai ni détesté ni adoré ce film. J’ai apprécié de pouvoir me plonger dans cette ambiance latino et de découvrir ainsi les paysages portoricains. Par contre, je lui ai parfois trouvé quelques longueurs…

    632X400rhum-express.jpg

    Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film sur la drogue et la catégorie Film 2011.

    Je remercie Cinetrafic et la Metropolitan Filmexport pour cette découverte !

    497563974.jpg

     

     

  • "La couleur des sentiments" de Tate Taylor

     

    Cover.jpg

     

    Le synopsis du distributeur :

    Eugenia “Skeeter” Phelan est fraîchement diplômée de l’université du Mississippi et souhaite devenir écrivain. Contrairement aux autres jeunes filles de son entourage, elle veut travailler et ne semble pas pressée de se marier et d’avoir des enfants - à la consternation générale de ses amies déjà mariées et de sa mère. Lorsqu’on lui confie la rubrique ménagère du journal local et qu’elle demande conseil à Aibileen, la domestique de sa meilleure amie, elle se retrouve embarquée dans un projet secret de livre, encouragée par une éditrice new-yorkaise et inspirée par les histoires bouleversantes qu’elle découvre.

    Aibileen Clark a travaillé toute sa vie au sein des demeures des Blancs de Jackson, Mississippi. Elle a élevé 17 enfants pour ses employeurs, ainsi que son propre fils, tué de manière aussi tragique qu’inutile dans un accident. Déprimée depuis la perte de son unique enfant, elle puise sa force dans la foi et le soutien de sa meilleure amie, Minny. Avec courage et dignité, elle poursuit son travail chez les Leefolt, notamment en s’occupant de leur petite fille, Mae Mobley. D’abord réticente à collaborer avec Skeeter, Aibileen se confie peu à peu à la jeune femme, et raconte son parcours pour la première fois de sa vie - même si le simple fait de témoigner comporte des risques de représailles.

    The-Help1.jpg

    Minny Jackson est une domestique de 33 ans réputée pour être le meilleur cordon bleu du Mississippi, et qui n’a pas peur de dire tout haut ce qu’elle pense. Minny est la meilleure amie d’Aibileen, qu’elle a aidée à supporter la perte de son fils. Forte et indépendante, Minny incarne néanmoins la voix de la raison, et elle fait preuve d’un scepticisme compréhensible à l’encontre du projet de Skeeter.

    Réunies autour d’un même projet d’écriture, ces trois femmes vont nouer des liens hors du commun. Chacune va puiser dans cet engagement le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter ceux qui refusent le vent du changement.

    Fiche technique

     

    Sans titre-2.jpg

     

    Sortie en Blu-Ray, DVD, VOD et téléchargement définitif le 29 février

    © 2012 DREAMWORKS II DISTRIBUTION CO., LLC.

    Sans titre-1.jpg

    Mon avis :

    24 heures après avoir visionné cette perle, je dois vous avouer que j’en suis encore toute retournée. Si j’ai vu plusieurs bons films ces derniers temps, je conçois qu’aucun n’arrivait à la cheville de « La couleur des sentiments » qui, j’en suis sûre et certaine, fera partie de mes meilleurs films visionnés en 2012 ; et nous ne sommes qu’en février, c’est vous dire l’enthousiasme qui m’habite !

    J’ai aimé chacun des personnages de ce film : Noirs, Blancs, bons, méchants, hommes, femmes ; avec une petite préférence, certes, pour la courageuse et attachante Minny (campée par Octavia Spencer à qui je souhaite de tout cœur de décrocher l’Oscar du meilleur second rôle féminin parce qu’elle le mérite vraiment). Minny est le genre de femme qu’on ne peut qu’admirer et dont on ne peut qu’envier la force: victime non seulement des affronts de Miss Hilly à son travail, elle doit en plus subir la violence de son mari sous les yeux de ses enfants. Mais, ne vous y méprenez pas, Minny ne se laisse pas abattre et garde son sens de l’humour en toute circonstance. C’est d’ailleurs grâce à l’amitié de cette dernière qu’Aibileen a pu surmonter la perte de son fils…

    untitled2.jpg

    J’ai également apprécié qu’un thème aussi important soit porté à l’écran, parce qu’il me semble indispensable que chacun se rende compte des discriminations qui étaient le quotidien de ces bonnes dans les années ’60, aux Etats-Unis. Le sujet est admirablement traité, sans jamais tomber dans le mélodrame, et toujours en conservant une touche d’humour.

    Et plus que tout le reste, j’ai aimé le message véhiculé par le film : quiconque a le pouvoir de faire bouger les choses. Pas besoin d’arme ni de violence pour changer le monde ; parfois, un simple stylo peut suffire… L’important, c’est qu’il ne faut jamais se laisser abattre ni perdre espoir.  

    The-Help.jpg

    En conclusion, il s’agit là d’un film touchant mais également drôle, qui ne vous laissera pas indifférents, je peux vous le garantir. Et je ne suis certainement pas la seule à le penser puisque « La couleur des sentiments » est en compétition dans 3 catégories pour les Oscars ! Il me tarde à présent de lire le roman éponyme dont le film a été adapté.

    Découvrez plein d’autres films sur Cinetrafic dans des catégories aussi variées que Film 2011 ou celle consacrée par exemple, au Film de guerre.

    Je remercie de tout cœur The Walt Disney Company France ainsi que Cinetrafic, et ce cher Nicolas, pour m’avoir fait découvrir ce chef d'oeuvre qui marquera, j’en suis certaine, des milliers de spectateurs.

     

    497563974.jpg

     

     

  • "Hold-ups"

     

    HOLD-UPS_DVD 3D.jpg

     

    La fiche technique et artistique :

    Langues : Anglais / Français · Sous-titres : Français

    Audio : Dolby Digital 5.1

    Format image : 16/9 Compatible 4/3 – 1.85

    Prix DVD : 16.99€ TTC · Prix Blu-Ray : 19.99€ TTC

    BONUS : Entretien avec Patrick Dempsey et Ashley Judd + Bandes annonces

    Une comédie de Paul MC GUIGAN (Push, Slevin) par les scénaristes de VERY BAD TRIP, Jon LUCAS et Scott MOORE, avec Patrick DEMPSEY (Grey’s Anatomy, Il était une fois, Le témoin amoureux) et Ashley JUDD (Le collectionneur, Double jeu, Crimes et pouvoir).

    Maintenant disponible en DVD, Blu-Ray et VOD sur www.bacboutique.com

    Patrick-Dempsey-Flypaper-hold-up.jpg

     

    Le synopsis du distributeur :

    Plusieurs braquages opérés par des gangs différents ont lieu simultanément dans la même banque. Un des otages tente de comprendre les raisons de cette troublante coïncidence. Mais en tombant sous le charme d’une guichetière aguicheuse, la tâche ne lui est pas facilitée…

     

    photo-Flypaper-2010-3.jpg

     

    Mon avis :

    Vous avais-je déjà confié ma grande passion pour les films de braquage ? Non ? Eh bien, c’est désormais chose faite ! Imaginez alors ma joie lorsque j’ai découvert « Hold-ups » dans la liste de films participant à la désormais célèbre opération de masse critique « DVD Trafic » de Cinetrafic !

    Après les premières minutes de ce film diffusé en avant-première lors du Festival de Sundance de l’an dernier, alors qu’on apprend que deux groupes de braqueurs prennent simultanément d’assaut la même banque, le ton est immédiatement donné. Nous avons, d’un côté, les pros, au sommet du classement des braqueurs les plus recherchés –parce que, oui, il y a un classement des braqueurs !- et les autres aux noms (effrayants) de Lardon et Petit-Pois ! Un duo pour le moins cocasse qui semble bien vite dépassé par les évènements, pour notre plus grand plaisir.

     

    Hold-up-photo-Pruitt-Taylor-Vince-Tim-Blake.jpg

     

    Qui dit braquage de banque dit évidemment suspense à gogo, sans oublier les innombrables rebondissements –et je vous assure qu’on en a pour son compte ! Mais ce qui fait toute l’originalité de « Hold-ups », ce sont les passages tordants qui se mêlent aux scènes d’action –et oui, n’oublions pas que les scénaristes sont ceux de « Very Bad Trip » !

    Ce n’est pas tout : ce film nous donne aussi l’occasion de retrouver notre Docteur Mamour adoré (Patrick Dempsey) dans un duo plus que glamour avec la toujours aussi jolie Ashley Judd, mais également dans un rôle qui sorte de l’ordinaire puisqu’il incarne un otage agaçant –le pire cauchemar de tout braqueur, si vous voulez mon avis-, à l’esprit très torturé, et qui est bien décidé à tout faire sauf ce que lui ordonnent les braqueurs.

    Vous l’aurez sans doute compris, je ne suis vraiment pas déçue par cette comédie alliant humour, action et même un soupçon de romance !

     

    photo-Flypaper-2010-2.jpg

     

    Découvrez d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film comique et la catégorie Film de braquage.

    Mille mercis à Cinetrafic, et au sympathique Nicolas en particulier, ainsi qu’à Bac Films !

     

    1344401996.jpg